Our Blog

Solidarité pour tous : face à la répression et à l’injustice, on ne lâche rien !

Parmi les nombreuses initiatives qui naissent depuis plusieurs semaines pour dire non aux violences du régime, l’association Solidarité pour Tous a pour but d’aider les victimes qui ont subi ou subiront une répression aussi brutale qu’inadmissible. Le Rouge & le Noir a rencontré la présidente de Solidarité pour Tous, Anne-Laure Blanc.

R&N : Anne-Laure Blanc, comment en êtes-vous venue, vous, une simple mère de famille nombreuse, à créer cette association ?

 

L’association Solidarité pour Tous est née d’une colère et d’un constat. La colère, c’est celle que je partage avec tous les jeunes gens et jeunes filles qui, aux premiers rangs de nombreuses manifestations non violentes, ont été gazés, bousculés, maltraités, interpellés, mis en garde à vue de manière totalement arbitraire. Celle aussi que je partage avec les milliers de manifestants « bien élevés » dont la voix n’a pas été entendue par le gouvernement. Celle que je partage, plus largement, avec tous les Français qui ne comprennent pas pourquoi des voyous, au Trocadéro, ont pu casser impunément cafés et boutiques, alors que des veilleurs pacifiques étaient plaqués au sol et menottés avant d’être mis en garde à vue.

R&N : Une colère et un constat ?

Nous avons été nombreux à constater sur le terrain, tant à Paris qu’en province, que ces jeunes gens, lycéens, étudiants, jeunes travailleurs ou jeunes chômeurs, mères de famille, se dépensaient corps et âme pour défendre des valeurs essentielles : le mariage, la famille, la filiation naturelle. Et qu’ils le faisaient en prenant des risques, en donnant de leur temps, avec toute leur énergie.

R&N : Vous étiez sur le terrain ?

J’ai notamment été interpellée en haut des Champs-Élysées. Ayant vu une dame très respectable se faire embarquer au motif que son vélo était décoré d’un petit drapeau fuchsia, j’ai expliqué l’affaire aux passants médusés. Motif de mon interpellation : « haranguait les foules » ! Autant vous dire, que, quelques heures plus tard, ma détermination était multipliée par dix !

J’ai participé à de très nombreuses manifestations, notamment sur la pelouse des Invalides. Plusieurs soirs de suite, j’ai distribué des collyres et des compresses aux jeunes manifestants atteints par des gaz lacrymogènes. Le plus souvent, des jeunes filles en ballerines, venues veiller avec leur bougie, et toutes démunies devant l’agressivité des forces de l’ordre. En tant que mère de famille nombreuse, j’étais fière de voir que toute une jeune génération se levait, avec une extraordinaire détermination et une belle imagination, pour inventer, chaque jour, de nouvelles actions non transgressives. Cela dit, n’ayant plus autant de tonus pour jouer à cache-cache avec les forces de l’ordre, il m’a fallu trouver une autre manière d’agir. D’où cette association.

R&N : Quels sont les buts de Solidarité pour Tous ?

Solidarité pour Tous a pour objet d’apporter une aide sociale, financière, morale et juridique à toutes les victimes de la répression policière qui s’abat sur les opposants à la loi Taubira. Nous allons collecter les témoignages des personnes gardées à vue de manière injustifiée et injustifiable, et, dans la mesure de nos moyens, nous leur apporterons l’aide dont elles auront besoin. Cela peut concerner une jeune maman qui devra payer une garde d’enfants pour se rendre à une convocation ; un étudiant qui, à la suite d’un mauvais coup, aura besoin de soins dentaires non remboursés… Pour un ténor du barreau qui pourrait apporter son soutien à titre gracieux, combien d’avocats plus jeunes, les bras chargés de vingt ou trente dossiers, n’auront d’autre solution que de présenter leur note d’honoraires ? Je ne suis pas sûre, en effet, que les victimes de cette répression aient accès, à l’instar de certains voyous, à l’aide juridictionnelle gratuite. Nous ferons aussi en sorte, grâce à notre site internet, d’informer le grand public des actions que nous mènerons pour soutenir ces victimes.

R&N : Comment travaillerez-vous ?

Les dossiers qui nous seront soumis par les victimes seront étudiés par un comité des dons, en toute transparence, et nous tiendrons régulièrement nos donateurs au courant de nos actions. Nous agirons sans exclusive aucune, en notre âme et conscience, au service de ceux qui défendent la famille, le mariage, la filiation, tout ce qui fait le socle d’une société en bonne santé. Je remercie par avance tous ceux et celles qui nous aideront à aider le meilleur de la jeunesse de France !

Solidarité pour Tous :

solidaritepourtous@laposte.net

Solidarité pour Tous est sur Facebook

admin

So, what do you think ?